VENEZ VISITER LE SITE DYLAN ROCHER

 

 

    LE SPORTIF  LE CALENDRIER  LES PARTENAIRES  MA LIGNE DE VETEMENTS

 

PAIEMENT SECURISE

CB, PAYPAL, VIREMENT

 

PAIEMENT EN 3X

SANS FRAIS PAR CHEQUE

CARTE BANCAIRE

 

LIVRAISON Rapide selon les produits

Dès 4,90 € (en fonction du poids)

UNE QUESTION

0650509707

 

 

 

 

 

Mondial à pétanque Marseille

 

Rocher, Dubois, Robineau parmi les favoris du Mondial à Pétanque 2013

Les vainqueurs du Mondial La Marseillaise à Pétanque 2012, Rocher, Dubois et Robineau seront évidemment parmi les favoris cette année. Une équipe très solide qui cherchera à confirmer sa victoire de l'an dernier.

  • Par Christophe Monteil
  • Publié le 04/07/2013 | 17:10, mis à jour le 04/07/2013 | 17:10

© C.Monteil

 

Tout naturellement, les tenants du titre s’imposent encore cette année comme les grands favoris de l’épreuve. Dylan Rocher, Antoine Dubois et Stéphane Robineau, c’est du costaud, du très costaud. Ensemble, ils ont participé 3 fois, et gagné 2 fois. Des statistiques affolantes qui traduisent bien la qualité de cette équipe. Individuellement, les 3 cadors affichent des palmarès tout simplement bluffants.

L’icône moderne de la pétanque, Dylan Rocher d’abord. A 21 ans, le prodige manceau a déjà tout gagné : championnat de France, championnat d’Europe, et championnat du Monde, pour les plus importants titres. Tireur né, il est à la fois un épouvantail pour ses adversaires, et une locomotive pour ses partenaires. Dans la pétanque actuelle, on a l’impression qu’il y a Dylan, et les autres. Seulement, aussi doué soit-il, un joueur ne gagne jamais seul. Et justement, avec Robineau et Dubois, il semble avoir trouvé des équipiers complémentaires. N’oublions pas que Robineau et Dubois ont chacun remporté 3 fois la Marseillaise. Une de plus que Dylan…

Leur triplette avance comme une armée en bataille, irrésistible. Métronome au point, Antoine Dubois sait faire passer les boules adverses, et mettre la table à ses collègues. Avec Dylan, pas de surprise : sa moyenne de tir atteint la plupart du temps les 90% de boules frappées. Et l’homme décisif reste Stéphane Robineau. L’excellent milieu sait tout faire, à l’aise au point comme au tir. Il parvient à suivre le rythme de tir effréné de Dylan. Mieux, il s’impose comme un formidable finisseur de mènes, comme il l’a prouvé lors de la demi-finale 2012, où il achève Foyot d’un recul après une boulé cadrée. Talent, efficacité et complémentarité : 3 armes redoutables.


 

Leur victoire au le Mondial la Marseillaise à Pétanque 2012