ligne dylan rocher

  RETROUVEZ PLUS D'INFORMATIONS 

  Cliquer sur le texte pour accéder aux pages

 

 

 

 

Que recherchez-vous ?

Pluie de carreaux sur Sassenage

 

Revoir l'intégralité de la finale ROCHER vs RADNIC. Nouveau succès de l'International Pétanque Cup, avec un très gros niveau de jeu sur des terrains toujours aussi techniques et un temps plutôt clément : la pluie a attendu la fin de la finale pour se manifester.
 
 
Pluie de carreaux sur Sassenage
 
 
 
Très gros plateau, cette année encore, pour ce troisième International Pétanque Cup qui s’affirme comme un des grands rendez-vous du printemps. Une armada de grands joueurs dont le seul statut, sur les jeux difficiles des carrés d’honneur de Sassenage, ne suffisait pas à garantir une début de compétition serein. Preuves, s’il en fallait, les éliminations prématurées de LacroixLoy et Cortès face à MeissonnierMallet et Roustan et les sorties de route successives de DurkBettoniMessinaMilesiReygazaGire,BouhamarMoureaux-FontanGaspariniRayneCargolès et Pintado. Le chemin était donc dégagé pour quelques outsiders, dont les Savoyards d’Urbain, quart de finalistes, et les Grenoblois de Romuald qui gagnaient, après un très beau parcours et une victoire en quart de finale contre Dominique Lacroix, leur billet pour le dernier carré. Des quarts de finale qui étaient également le théâtre de quelques chocs somptueux, à l’image de la partie qui opposait RocherSarrio et Fournier à Mamour Molinas et ses deux fils Tony etMaïki : un match de très haut niveau qui tournait à l’avantage des premiers, alors que la rencontre entre Fazzino/Olmos/Winterstein et Sarnelli/Andriantseheno/Romanellotenait en haleine jusqu’au bout un public ravi. De quoi fournir un dernier carré quasi idéal à l’épreuve iséroise, avec une demi-finale Rocher-Romuald qui enthousiasmait les nombreux supporters d’une équipe grenobloise longtemps au niveau de ses jeunes adversaires, et un choc Radnic-Fazzino qui tournait dès le début à l’avantage du premier.
 
 
 
Radnic-Rocher : l’affiche de la finale, alléchante, tenait ses promesses, avec un Dylan étincelant dès le début de partie et un Radnic solide et combatif sur un terrain qui se prêtait à merveille à son jeu. Le choc des milieux n’était pas moins beau, avec un Robineau et unSarrio qui amenaient chacun un beau niveau de jeu. 6-1, 6-5, 10-5, 10-8, la finale, malgré une interruption due à la pluie, s’équilibrait relativement, jusqu’à une dernière boule de point vendangée, au grand dam de Radnic, par Margerit. L’occasion, pour un Fournié impeccable de bout en bout, de glisser le treizième point d’une deuxième victoire consécutive sur les jeux isérois. De quoi espérer déjà de belles performances, à commencer par les Masters 2013, pour cette association des meilleurs talents de la jeune génération.
 
Voir la vidéo