ligne dylan rocher

  RETROUVEZ PLUS D'INFORMATIONS 

  Cliquer sur le texte pour accéder aux pages

 

 

 

 

Que recherchez-vous ?

Millau : Dylan Rocher s’acclimate au National de pétanque d’hiver

Millau : Dylan Rocher s’acclimate au National de pétanque d’hiver

Le jeune prodige de la pétanque a rejoint Draguignan il y a trois mois, doù sa participation à Millau.
Le jeune prodige de la pétanque a rejoint Draguignan il y a trois mois, d’où sa participation à Millau. (H.C.)
 

Le jeune champion du monde participe pour la première fois à l'épreuve millavoise associé à Simon Cortès et Jean-Michel Puccinelli. La triplette est encore en course et joue en ce moment les quarts de finale. 

Samedi, pour son entrée en scène à la salle des fêtes, où se déroule ce week-end la 18e édition du challenge Raoul-Bonnefous, Dylan Rocher s’est fait attendre. À sa décharge, on précisera qu’au premier tour, pas moins de 66 parties étaient programmées sur les 20 cadres aménagés dans l’épicentre de ce National d’hiver. Sachant que le reste des 256 triplettes engagées a débuté le concours principal au boulodrome des Coopérateurs et à Creissels, où devait se jouer ensuite l’essentiel du concours complémentaire.

 

Il a rejoint le club de Draguignan  

Depuis trois mois, Dylan Rocher a rejoint Draguignan (83) "pour le travail". Dans la sous-préfecture varoise, il s’occupe de l’accueil au cabinet du maire Max Piselli, avec des horaires spécialement aménagés pour permettre à ce sportif de haut niveau de s’entraîner. Cette année, le Manceau a donc pris sa licence auprès de l’Association bouliste des clubs de Draguignan (ABCD), laquelle compte quelque 400 adhérents.

"J’habite désormais plus près de Millau, ce qui me permet de participer à ce National, explique celui qui s’est adjugé le week-end dernier le National de Martigues (13) en association avec Jean-Michel Puccinelli et Henri Lacroix. Lorsque j’étais encore au Mans, je participais au National de Rouen, qui tombe aux mêmes dates que celui d’ici."

 

Un premier tour face à des locaux

C’est aux côtés du même Puccinelli et de Simon Cortès que Dylan Rocher, en survêt’ de l’équipe de France, s’est présenté hier vers 16 h dans le cadre n°1 pour jouer sa première partie ; la 55e de la journée. Au tirage au sort, la triplette tricolore est tombée sur le trio millavo-saint-affricain formé par Christophe Brunel, Mathieu Maury et Yannick Boudes. "On ne se fait pas trop d’illusions, mais on va y mettre tout notre cœur", annonçait le patron du bar L’Impro et de son boulodrome en sous-sol avant de lancer le premier bouchon.

 

Entrée en matière réussie

Une bonne heure plus tard, les Sud-Aveyronnais serraient les mains de la “dream team” et partaient s’inscrire au complémentaire, non sans un petit détour par la case buvette. "Treize et trois, c’est plutôt serré comme score ; c’est très étroit, quoi !" devait alors commenter Christophe Brunel. Et d’ajouter, plus réaliste : "Ils ne sont pas champions du monde pour rien !" Et c’est ainsi que Dylan Rocher a réussi son entrée.

L'affiche des quarts de finale

 

Voici l'affiche des quarts de finale qui se déroulent en ce moment : 

Fournié Romain-Darodes Jérémy-Durk Maison contre Benhaim Bernard-Saissi Youssef-Rayne Philippe

Denghi Jérôme-Fontana Cédric-Espade Mickaël contre Guibal Laurent-Duculty Francis/Benamra Mohamed

Foyoy Jean-Marc-Lamoureux Alain-Feltain Jean contre Subias Louis-Subias Gilles-Pla Bruno

Lamy Lisian-Feltain Jean-Willy-Helfrick Chris contre Cortes Simon-Rocher Dylan-Puccinelli Jean-Michel