ligne dylan rocher

  RETROUVEZ PLUS D'INFORMATIONS 

  Cliquer sur le texte pour accéder aux pages

 

 

 

 

Que recherchez-vous ?

Deux champions du monde au festival de pétanque

Deux champions du monde au festival de pétanque

  • Dylan Rocher, un champion attentif aux côtés de Kyriam, 7 ans, venu de Mirebeau, dans la Vienne, pour s'entraîner.
    Dylan Rocher, un champion attentif aux côtés de Kyriam, 7 ans, venu de Mirebeau, dans la Vienne, pour s'entraîner. | 

Damien Hureau et Dylan Rocher ont partagé leur expérience auprès des jeunes et ont participé à un concours d'exhibition avec quatre joueurs élite, hier après-midi.

La 2nd édition du festival de pétanque commence fort ! Organisé par Chemillé pétanque, l'événement se déroule jusqu'à dimanche, grâce à l'investissement de 140 bénévoles. Et mercredi, la grande halle du théâtre Foirail a accueilli « deux Zidane de la pétanque », comme aime le dire André Thomas, organisateur. Étaient en effet présents Damien Hureau, champion du monde 2004, et Dylan Rocher, champion du monde 2012.

Ces deux joueurs ont commencé à être distingués très tôt. « À 11 ans, j'ai été vice-champion de France », se souvient Damien Hureau. Quant à Dylan Rocher, « c'était à 12 ans, j'ai été vice-champion de France cadet et, rapidement, j'ai joué en seniors ».

Et ils mènent ces parcours sportifs de très haut niveau en parallèle de leurs métiers, récupérateur de métaux dans l'entreprise familiale pour le premier et employé à la mairie de Draguignan pour le second. Il faut savoir que les deux champions sont également co-détenteurs du record du monde de tir de boules en une heure, avec un score de 876 boules.

Pas besoin de qualité physique particulière

Les deux joueurs de haut niveau ont entraîné, mercredi après-midi, soixante-dix jeunes. Le sport intéresse en effet de plus en plus les enfants, dès 5 ans. « La pétanque se développe et va faire sa rentrée à l'école en 2016 : il y aura un championnat de France scolaire », précise Philippe Chesneau, du comité départemental.

« Il n'y a pas besoin de qualité physique particulière pour devenir un bon joueur. Par contre, arrivé à un certain niveau, c'est le mental qui fera la différence : la pression est énorme dans certaines finales et on aurait besoin d'être plus préparés sur ce plan, souligne Damien Hureau. En fait, la France est championne du monde depuis 15 ans, alors la fédération se dit que ce n'est pas nécessaire d'en faire plus ! »

Le champion souhaiterait qu'il y ait « beaucoup plus de compétitions importantes, pour que les jeunes soient confrontés à la difficulté et progressent. Les parents sont souvent obligés de faire pas mal de kilomètres pour que leur enfant puisse jouer... C'est pour cela que nous encourageons un festival comme celui de Chemillé ! ».

Mercredi soir, l'ensemble des visiteurs a pu profiter du talent de Damien Hureau et Dylan Rocher, lors d'un concours d'exhibition avec quatre joueurs élite.